Deux mille huit bonnes années

Publié le par L'éLément N

undefinedBonjour,

Sortir pour s'enfermer dans une "boite". Une drôle d'idée n'est ce pas ? Une idée de "jeunes" diront certains. Des jeunes "insouciants" ajouteront d'autres. Moi je ne suis pas paterniste, alors je dirais plus simplement (mais profondement) que nos jeunes manquent de poésie.

Au nom d'une date, d'un calendrier, on organise des soirées déshumanisées où tout devient permis. Parce que c'est le nouvel an. On ne sait plus ce qu'est le Beau, la Sensibilité ou l'Harmonie parce que nous manquons de poésie : Nous vivons désormais dans l'Absurde et le Bruit. Au profit du Profit. Triste.

Moi quand je sors, c'est par refus qu'on m'enferme. Je sors, je respire, je goute, je vis.
Marcher sur la plage de bon matin, voir ce rose suave à l'horizon épouser le bleu tendre de la mer pour subtiliser le soleil aux griffes de la nuit; sur le chant des mouettes, la mélodie d'une brise et l'odeur des coquillages. Regarder dans les yeux celle qui aura accepté d'être ma compagne et lui rappeler à quel point celà me rend meilleur tous les jours. Encore faut il se reveiller de bon matin. Ne pas avoir fait le fou la veille.

Comment troquer ceci contre un tapage nocture, enfermé dans une "boite" où une cohue , dans des verres, dissoue volontairement sa conscience (qui la distingue de l'animal), en s'agitant (c'est insulter la danse que d'y inclure ce tohu-bohu) et en infligeant à ses tympans des vociferations que des incultes aimeraient appeler "musique"... La musique est là pour nous enseigner et non pas nous distraire : Apprendre à mieux aimer, à mieux se reposer. A mieux vivre.

... Mais, helas, nos jeunes manquent de poésie.


Deux milles huit bonnes années depuis que Gregore a decidé qu'il fallait les compter. 
Bonne année deux mille huit.

Commenter cet article

salma 03/01/2008 19:59

cela peut avoir l air profond , c est un point de vue comme un autre à respecter bien evidemment mais a discuter surtout...nos jeunes manquent de poésie peut etre je prefere cette expression à la tienne je n aime pas  m aventurer dans des pistes hasardeuses et par conséquent  exprimer des idées toutes faites , c est peut etre la société , l'époque....qui interdit a ts ces jeunes d etre poétiques ....mais ce qui m a derangé ds tn écrit (bien écrit d alleurs et ecrit avc le coeur surement), c est des jugements de valeurs : soirées déshumanisées;on ne sait plus qu est ce qui est beau...moi je veux juste te dire que ces jeunes qui fetent le reveillon dans des boites de nuits ont fait un choix différent du tien , ils sont tt simplement different de toi, ils ne partagent pas tes avis et tes opinions ...pourqoui nous refusons d accepter l autre?de respecter sa difference? pk se permettre de juger l'autre?  pk caricaturer et oter pr deux couleurs blancs ou noir, n y a t il pas d'autres couleurs , deux caracétrisqtiques : le bien et le mal??voila c est dit et bonne continuation, personne n a raison et personne n a tord , chacun de nous a sa vision des choses...

comme promis ; ) 02/01/2008 01:04

les jeunes manquent de poésie tout simplement parske cette dernière s'est instaurée chez toi ; )ah ce beau matin sur la plage !!! ça donne envie de rever...merci bcp pr ce merveilleux  texte et bonne année à toi aussi : )

baz 01/01/2008 17:17

Tres juste dans le fond et agreable dans la forme...Merci

Rania 01/01/2008 12:42

L'âme du poète retrouve son chemin en toi : )décidement qu'est ce que tu ne sais pas faire ?! : )En tout cas tu ne cessera de nous epater avec tes ecrits dont je n'arrive plus personnellement à me passer ; )merci de dérouiller nos cervelles chaque matin.