Et c'est tout pour aujourd'hui

Publié le par L'éLément N

Bonjour,

Parlons de football.
Ce sport qui compte 30 millions d'entraineurs chez nous. A chaque échec de l'équipe nationale, tout le monde devient expert et consultant sportif. Et ne vous avisez surtout pas de leur rappeler qu'ils n'ont pas reçu de formation pour celà ou que le football n'est qu'un jeu !

Mais c'est vrai qu'en regardand un match de foot, outre le nom des joueurs, on en apprend des choses. sur l'Homme. Par exemple, rappelez-vous l'équipe nationale française, sifflée chez elle, lors du match qui l'a opposé à son homologue marocaine. J'avais cru que la France jouait à l'exterieur, au Stade "de France", à 10 minutes à vol d'oiseau de sa capitale Paris. Brandir le drapeau marocain au lieu du français je veux bien, mais siffler la Marseillaise c'est inélégant et limite brutal ... Non seulement ces naturalisés ne se sentent pas français mais en plus ils n'ont rien appris de l'école laïque : citoyenneté, respect de l'autre (culture, nationalité, traditions, couleur, sexe ...). Siffler l'hymne national de l'adversaire c'est donc MAL, mais nos voisins algériens ont fait mieux : ils ont amputé le notre lors du match qui a opposé nos deux formations le samedi dernier à Alger dans le cadre des qualifications pour le Championnat d'Afrique des Nations.

Le football, dont le but premier était de dépasser tout type de discrimination et rassembler tout le monde (pauvres, riches, noirs, blancs, jaunes, rouges.. ) autour d'un ballon sur un terrain où seule la compétence prime; n'est pas uniquement le sport le plus populaire de la planète mais aussi un très bon marqueur d'études socio-anthropologiques et n'échappe malheurseument pas au géopolitique.

Tout bien réfléchi, ils n'ont pas tort : Le football, ce n'est pas qu'un jeu.
.. Et c'est tout pour aujourd'hui.

Commenter cet article