Le cinema des tripes !

Publié le par L'éLément N

Bonjour,

je vais changer de registre aujourd'hui pour parler de cinema.. marocain.

Hier, une emission "artistique" m'a parlé de "whatever Lola wants". Non Ayouch ne sait pas mis lui aussi aux reprises de chansons, il manquait juste d'inspiration pour le titre de son film. Petite parenthèse pour les reprises : si jamais je décidai un jour de reprendre un bouquin de Victor Hugo et de le réécrire avec ma propre écriture, celà ferait-il de moi un écrivain ? Malheureusement pour moi, Non. Mais dans le domaine de la chanson, ça ne cause de problème à personne. allez comprendre. Je ferme la parenthèse. Bref, revenons au 7ème Art national et sa dernière perle; je disais donc qu'hier à la télé on m'a dit, en commentaire de ce film : " on sent, comme à chaque film de Nabil, que ça sort des tripes ! "

Enfin un commentaire sur lequel je suis entièrement d'accord ! Et comme je respecte ton intelligence, cher public, je ne prendrais pas la peine de rappeler ce qui sort des tripes. Je dirai juste que ça ne sent pas bon et qu'excepté pour les gastrologues, ce n'est pas interessant !


Et c'est tout pour aujourd'hui.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article