11 septembre, une minute de ...

Publié le par L'éLément N

Ce matin, dans des milliers d'écoles à travers le monde, il a été décidé une minute de silence, avant le début des cours, en hommage aux morts lors des attentats du 11 septembre 2001 aux USA. Cette minute sera suivi d'une discussion ouverte, une sorte de cours d'education civique pour expliquer aux écoliers ce qui s'est passé ce fameux matin de septembre et toutes les pertes humaines qu'il a engendré... Ce matin on pleurera les morts, victimes d'idéologies sanguinaires.

Il y a eu au total 2986 victimes suite à ces attaques ...

De l'autre coté du globe, en Afghanistan, il y a 5 ans aussi, 3767 civils ont péri sous les bonbardements américains en l'espace de quelques semaines, les sans-abris se comptent par milliers jusqu'à ce jour.

Un peu plus loin, il y a eu jusqu'à maintenant 2.416 palestiniens tués par des balles israeliennes depuis le déclenchement de l'intifada et 23.105 autres blessés par les forces israéliennes.

Juste à coté en Irak, jusqu'à ce jour il y a eu 41.650 civils morts .

Précisons que je n'ai voulu cité que quelques exemples d'actes terroristes à travers la planète, en laissant de côté le nombre de morts astronomique en Afrique par le Sida, la famine, la pauvreté, les guerres, les victimes de catastrophes naturelles comme le Tsunami ( + de 220.000), les morts suite au tremblement de terre au Pakistan ...

Aucun évenement terroriste, à part le fameux 11 septembre 2001, aura reçu pareille couverture médiatique! Avec une commémoration annuelle, les mêmes images, les mêmes visages et les mêmes commentaires sur le même fond musical à la fois triste et patriotique ...

Ce qu'il faut comprendre c'est que, pour qu'un événement sanglant avec des pertes humaines soit réussi, il ne suffit pas qu'il eut occasionné un nombre important de morts, pas même l'indignation face à ses causes corrigibles ( mais entretenues ) ne suffira à en faire un évenement qu'on "commémore"...

Pour intéresser la classique famille du 21ème siècle, modelée à l'exemple américain, pendant le Journal Télévisé entre la salade et le dessert, la localisation a autant - si ce n’est plus - d’importance que le drame en lui-même !

Parce que mine de rien, si même nos héros universels, les seuls capables de défendre notre planète bleue contre l'invasion des extra-terestres et les coalisions de météores, sont à la merci d'un complot d'une poignée de terroristes vivants encore dans des cavernes creusées dans des montagnes, alors c'est que nous, miserables consommateurs de leurs produits ( détritus ?) ... nous sommes bien peu de choses !

Deux avions qui s'ecrasent contre 2 batiments américains entrainant pas plus de 3000 victimes entre morts et blessés, dans des circonstances pour le moins douteuses ( on ne saura jamais ce qui s'est rééllement passé et qui a fait le coup), voilà un évenement qui occupera la scène médiatique internationale ... et chaque année! Alors que les millions qui CREVENT dans le reste de la planète, occuperont par contre quelques secondes dans "les brèves" et sans avoir le privilège de la rediffusion !

faut quand même dire que c’est de leur faute aussi ! ils n’avaient qu’à habiter dans une région plus "civilisée" et être moins pauvre ! Parce que coté plage, on ne peut pas vraiment dire que la Palestine ai réellement développé son infrastructure balnéaire ! L'Irak, quant à lui, faut avouer que c'est loin d'être la meilleure destination touristique ces dernieres années pour un voyageur ! L'Afghanistan, à son tour, coté stylisme, mode et tendance c'est pas le top ! avec leurs "burqa", les afghanes ne risquent pas de faire concurence aux Miss Monde ou Univers !

Alors c’est vrai, pourquoi en parler ? pourquoi les aider?? tout le monde s’en fiche des morts dans le tiers-monde ! il n'ont qu'à organiser des lofts et des Star academy, peut être bien qu'ainsi on les verra un jour à la télé et meriteront alors une couverture médiatique, et peut être même - s'ils y mettent le prix - une commémoration annuelle !

Mais au moins, une chose est certaine : Aujourd'hui, à la télé, comme dans bon nombre de nos écoles, ce ne sont pas les pertes humaines qu'on a voulu commémorer et encore moins dénoncer les horreurs du terrorisme... Ce qui s'est fait ce matin, au fond, ce n'est rien d'autre qu'une minute de ... pub !

Commenter cet article