Terrorisme au Maroc

Publié le par L'éLément N

Reportage très interessant mettant en valeur le désepoir des jeunes marocains,
la matière première du terrorisme
 
Image IPBImage IPB Image IPBImage IPB
Image IPBImage IPB


Le 11 mars 2004, quatre trains bondés en direction de Madrid explosent à leur arrivée en ville. Un an plus tôt, le 16 mai 2003, 14 kamikazes se faisaient sauter dans cinq endroits différents à Casablanca, la capitale économique du Maroc. Au total, les deux attentats ont fait près de 250 morts et 1500 blessés. Entre les deux catastrophes, il y aurait peut-être un point commun : une filière marocaine liée à Al-Qaïda, mais surtout des jeunes désespérés qui servent de main-d'œuvre au terrorisme. Des jeunes qui sont prêts à sombrer dans la violence pour se faire entendre.

Lien RapidShare

Publié dans Multimedia

Commenter cet article