Comprendre le terrorisme - David Duke

Publié le par L'éLément N

Est-ce que Quelqu'un Osera Demander Pourquoi?



L'Amérique a un très grand problème.

Nous venons juste d'éprouver le choc de l'attaque terroriste la plus spectaculaire et la plus mortelle dans l'histoire moderne. Dans une séquence presque surréaliste d'un film d'Hollywood, le 11 septembre, 2001 des avions se sont écrasés directement dans le "Wold Trade Center" de New York et dans le Pentagone à Washington. Des milliers d'Américains ont été mutilés ou tués. Les coûts pourraient dépasser le billion de dollar, et l'événement pourrait même, peut être, déclencher une récession  économique mondiale.

Ces actes de terrorismes aveugles doivent être combattus avec la plus grande fermeté. Et ceux-là qui commettent de tels actes haineux doivent être punis avec toute la sévérité prévue par la loi. De tels actes, ne pourront  jamais être permis sur le sol américain.

Cela dit, comment est-ce que nous nous protégerons  de tels actes de terrorisme à l'avenir?

À cause de l'augmentation de connaissances scientifiques dans le monde, les prochains actes de terreur pourraient être de loin plus mortels que ce qu'est arrivé le 11 septembre. La prochaine action d'horreur, pourrait ne pas être le résultat d'une explosion, mais celui de la mort silencieuse d'un nombre immense  de personnes suite à une attaque biologique ou même atomique. 

La mauvaise nouvelle est que, peu importe  le nombre de milliards que le gouvernement va dépenser, ou le nombre de bombes qu'il lancera, il nous est impossible de nous protéger complètement de ce type de péril. En réalité, au plus de bombes nous lancerons, au plus grand seront les dégâts que nous occasionnerons, aux plus grandes seront les chances que nous soyons à nouveau frappés par des représailles de type terroristes. 

Nous sommes entrés dans une ère nouvelle dans laquelle une véritable puissance militaire, n'est plus synonyme de protection. Les grandes puissances ne peuvent plus attaquer les peuples les moins bien armés, en toute impunité. La plus petite nation ou entité politique peut facilement se venger par des actes d'une terreur folle. Plus aucun pays n'est invulnérable, même le pays le plus puissant de la planète. 

A moins que nous ne comprenions le pourquoi de tels actes, leur motivation, nous ne pouvons pas éviter qu'ils se reproduisent. Nous, Américains, devons nous poser la question pourquoi nous sommes aujourd'hui la proie de tels actes de terreur. 

Quand une horloge arrête, nous demandons pourquoi.

Est-elle banchée au secteur? La pile est-elle morte? Est-elle cassé? Si oui, pourquoi est-elle cassée?  

Quand vous avez un problème, si vous ne vous demandez pas pourquoi et obtenez de bonnes réponses et agissez en fonction de ces réponses, le problème persistera. Il pourrait même empirer.

La presse, dominée par le lobby sioniste, nous a fourni les détails les plus lugubres de cette attaque sanglante contre le peuple américain. Elle nous a même raconté qui pourrait en être l'instigateur, mais jusqu'à présent elle a soigneusement omis de nous donner une raison plausible pour une telle attaque.

 

 



Poster de la conférence de l'Onu sur le racisme juste avant l'attaque de mardi.

 

 

 

 

 


Appeler ces agresseurs "lâches" est, bien entendu, faux. Les terroristes ont commis un acte horrible et impitoyable contre le peuple américain, mais ils ne sont certainement pas des lâches. Les Kamikazes sont peut être mal guidés, mais faire le don de sa vie pour une cause, n'est certainement pas faire preuve de lâcheté. Et appeler les auteurs de tels actes, fous ou lâches, ne répond pas à la question du pourquoi de ces actes horribles ont eu lieu, à moins que l'on pense que chaque fou et chaque lâche veuille faire exploser le "World Trade Center" et le Pentagone. 

Ces descriptions empêchent les gens de découvrir le pourquoi de ces événements. Et, si nous voulons empêcher de tels événements à l'avenir, il est absolument vital de comprendre "pourquoi."

Il serait peut-être bon de se demander pourquoi ces "fous, et lâches" Arabes ne s'attaquent jamais à la Suisse ou à la Suède? Quelle pourrait être la chose que ces pays font ou ne font pas pour qu'ils soient ignorés alors que nous sommes frappés? 

Permettez-moi d'être très franc. 

La véritable cause de ce terrorisme est notre  engagement et notre soutien au comportement criminel de l'état d'Israël 

La terreur pour répondre à la Terreur

Les Palestiniens ainsi que nombre de leurs alliés arabes, ont été  pendent plus d'un demi-siècle, la cible du terrorisme constant des israéliens.

Ver la fin des années 1940, les Sionistes ont occupé la Palestine et en ont chassé 700.000 personnes par des actes de terrorisme. L'un des ces événements était le massacre sadique de 254 Palestiniens, principalement des hommes âgés, des femmes et des enfants à Deir Yassin. Il s'agissait d'un massacre particulièrement vicieux, fait en tout sang froid, caractérisé par le fait que les Sionistes ouvrirent les ventres des femmes encaintes.1 Après l'effusion de sang, les assassins firent de la publicité à l'événement afin d'inciter le peuple palestinien à se sauver dans la panique à quitter leurs maisons et entreprises dans lesquelles on ne leur a toujours pas permis de retourner.

L'ancien Premier ministre d'Israël, Menachem Begin, un participant à ce massacre affreux, revendique l'importance de Deir Yassin dans son livre la révolte: L'histoire de l'Irgun. Il a écrit qu'il n'y aurait pas eu un état de l'Israël sans " victoire " de Deir Yassin. " Le Haganah a effectué des attaques victorieuses sur d'autres fronts... Dans un état de terreur, les Arabes se sont sauvés, pleurant, Deir Yassin. 2 "

Les massacres n'ont pas cessé après l'établissement de l'état juif; ils ont continué en période de paix comme de guerre. Voici les noms de certains d'entre eux: le Massacre de Sharafat, le Massacre de Kibya, le Massacre de Qasem de Kafr, le Massacre l'Al-Sammou, le Massacre de Sabra et Shatila, le Massacre de Qara de Oyon, le Massacre de Mosquée d'Al-Aqsa, le Massacre de Mosquée de Ibrahimi, le Massacre de Jabalia. 3

Dans une politique du nettoyage ethnique, Israël continue à empêcher les résidants de la Palestine qui sont nés là et dont les familles ont vécu là depuis des générations innombrables, de rentrer chez eux. En même temps, il incite généreusement les juifs génétiques, qui n'ont jamais habité en Palestine à immigrer des quatre coins du monde.

Les Anglais ont également souffert considérablement de la terreur israélienne, telle que l'attentat affreux de l'hôtel du Roi David à Jérusalem.

La terreur israélienne ne s'est pas arrêtée depuis. Israël a plus de prisonniers par habitant que n'importe quelle autre nation du monde, davantage que la Russie de Staline ou la Chine rouge pendant ses plus mauvaises périodes. Elle torture par habitude ses prisonniers palestiniens, et est en fait la seule nation dans le monde moderne qui sanctionne légalement la torture. En fait, un groupe juif de droits de l'homme en Israël confirme dans un rapport de 60 pages que 85% des détenus palestiniens subissent la torture pendent leur détention. 4 Même un important article du "New York Times" écrit par le juif Joël  Greenburg, indique qu'il est avéré qu'Israël torture  500 à 600 Palestiniens chaque mois. 5

 

 

 

 

 



L'Ancienne Secrétaire d'état juive Secrétaire Madeleine Albright a appelé la mort de 500,000 enfants irakiens par la  famine à cause des sanctions de l'Onu  "acceptable."

 

 

Israël a repéré et assassiné des milliers de dirigeants palestiniens, et ceci inclut des professeurs, des ecclésiastiques, des hommes d'affaires, des philosophes et des poètes, n'importe qui, qui inspirent le patriotisme aux palestiniens. Ces assassinats se sont produits partout dans le monde, même aux États-Unis. Dans ce processus, ils ont tué des milliers de femmes et d'enfants. Ils ont même à plusieurs reprises, bombardé les camps palestiniens de réfugié dans lesquels s'entassèrent femmes et enfants.

Non seulement, ils ont établi leur état israélien sur la terre palestinienne, (en 1948 les Palestiniens  en possédèrent  plus de 90 pour cent à titre personnel) mais les juifs ont pris presque toute la propriété personnelle palestinienne: la terre, les fermes, les maisons et les entreprises. Après avoir chassé les réfugiés palestiniens et leurs avoir  refusé le retour, ils ont alors passé une loi " de propriété abandonnée " qui a confisqué la propriété palestinienne et l'a donné aux juifs. La loi a interdit à jamais la vente de n'importe quelle partie de leur terre volée aux Palestiniens. 6

En 1982 Israël envahit le Liban. Pendant cette invasion qui durera environ 18 ans,  on estime que 40.000 civils sont morts. Israël a implacablement bombardé et a attaqué des villes et des villages et également beaucoup d'hôpitaux et orphelinats (comme documenté par la croix rouge norvégienne) et dévasté la ville antique, et jadis belle, de Beyrouth.

Le Premier ministre actuel d'Israël, Ariel Sharon, n'ose même pas mettre les pieds en Belgique ou aux Pays-Bas, craignant un acte d'accusation de la cour internationale pour les crimes de guerre. Sharon est responsable du meurtre de deux milles réfugiés dans les camps de Sabra et de Shatila au Liban.

L'état israélien a descendu  un avion de passager libyen au-dessus de la péninsule de Sinaï tuant ainsi 111 personnes.

Et ce ne sont pas simplement les Palestiniens qui ont souffert de la terreur israélienne.

La Terreur Sioniste Contre les Etats-Unis

Les Américains ont également souffert de la terreur sioniste. En fait, l'état d'Israël a commis un certain nombre d'actes de guerre contre les États-Unis.

Israël a une longue histoire en matière de terrorisme contre les États-Unis, remontant à 1954. Cette année là, le gouvernement Israélien a comploté de faire sauter les installations américaines au Caire et à Alexandrie et d'en blâmer les ressortissants égyptiens. Par hasard, le complot a échoué et a été découvert. Cela a été nommée l'affaire de "Lavon", car l'homme soupçonné d'avoir monté le coup était Pinhas Lavon, le chef israélien de la défense. Il a démissionné en 1955 suite à cet incident.7

En 1967, Israël attaqua délibérément, à l'aide de chasseurs à réaction et de bateaux lanceur de torpille dont les emblèmes nationaux avaient été enlevés, un navire de la flotte américaine, stationné dans la péninsule du Sinaï, l' "U.S.S Liberty"; allant même jusqu'à tirer au fusil mitrailleur sur les canots de sauvetages venant d'être mis à l'eau. L'attaque tua 31 soldats américains et en blessa plus de 170.8 Il voulurent couler le bateau, tuer tous les Américains et en faire porter la responsabilité aux égyptiens afin d'obtenir l'appui américain pour la conquête de plus de territoires sur le monde arabe. 

L'attaque du "Liberty" n'était rien de moins qu'un acte de guerre vicieux contre les États-Unis de la part d'Israël. En dépit du fait que le ministre des affaires étrangères le doyen Rusk ainsi que l'amiral chef Moorer déclarèrent que l'attaque par Israël du "Liberty" était délibérée, le tout puissant lobby sioniste réussit à faire empêcher une enquête officielle du congrès. Si le lobby peut même dissimuler d'ignobles crimes israéliens contre les États-Unis, il n'est pas étonnant qu'il arrive à couvrir les crimes sans fin d'Israël contre les Palestiniens. Cependant, après l'attaque du "Liberty", les États-Unis n'ont pas réduit les milliards d'aide à l'état Hébreux. En fait, les médias n'ont plus mentionné l'affaire après quelques jours.

En 1986, Israël nous amena à faire la guerre et lancer des attaques militaires contre un autre peuple. Sur base de faux renseignements. Le Mossad avait installé un émetteur à Tripoli en Libye, à partir duquel il diffusa des messages, utilisant le code des Libyens, impliquant la Libye dans l'assassinat de deux soldats américains dans l'attentat à la bombe de la discothèque "La Belle" en Allemagne.9(Il s'avèrera plus tard que la Libye n'y était pour rien) Au moyen de cette fraude, Israël induit le bombardement américain de la Libye. Les bombes américaines ravagèrent le pays. L'un des tués fut la fille en bas age du président libyen. Faire attaquer un pays tiers, sur base de fausses 'informations, peut certainement être considéré comme un acte de guerre ignoble. Seul un ennemi véritablement diabolique de l'Amérique ferait une telle chose. 

Chaque Palestinien et Arabe se rend compte qu'un demi-siècle de terreur israélienne n'aurait jamais eu lieu sans le support financier, militaire, et diplomatique actif des États-Unis. Ils savent que le lobby juif  est aux commandes de la politique moyen-oriental des États-Unis et que les Sionistes peuvent obtenir ce qu'ils veulent du congrès dans les domaines qui leurs sont importants. 

C'était le support américain de l'invasion brutale et l'occupation par Israël  du Liban dans les années 80 qui a directement mené à l'attentat contre le contingent des U.S. marins tuant 300 jeunes américains.

L'Engagement de l'Amérique dans les Crimes israéliens

Les Arabes savent que presque chaque bombe qui tue leurs compatriotes vient d'Amérique. Chaque balle, chaque tank, chaque avion de combat sont fabriqués ou payés par des dollars américains. Ce sont les milliards d'aides américaines qui ont permis à l'état juif de terroriser les Arabes pendent un demi-siècle.

Quoique Israël ait envahi le Liban et ait tué des milliers de civils, l'Amérique n'a jamais menacé de bombarder Tel Aviv (comme elle l'a fait avec l'Irak) si Israël refusait d'obéir aux résolutions des Nations-unies de retirer ses troupes. Une comparaison de la réaction des États-Unis à l'invasion du Kuweit par l'Irak à celle de l 'invasion  du Liban par Israël s'impose.

 La partialité dont fait preuve la politique étrangère des États-Unis, peut être illustré par la différence de traitement entre Israël et l'Iraq.

 

L' Iraq a envahi le Koweït. Israël a envahi le Liban.

3000 civils du Koweït sont  probablement morts dans la guerre initiale avec l'Iraq. Plus ou moins 40,000 libanais sont morts suite à l'invasion et à l'occupation israélienne. 

L'Iraq a désobéi aux résolutions des Nations-unies lui  ordonnant de quitter le Koweït. Israël a désobéi aux résolutions des Nations-unies ordonnant de quitter le Liban. (Pendent 18 ans)

L'Iraq n'a pas respecté les conventions sur les armes chimiques, biologiques et nucléaires. Pourtant Israël les viole de manière beaucoup plus flagrante, il a un des plus grands stocks d'armes chimiques, biologiques et nucléaires au monde.

L'Iraq a refusé les inspections des Nations-unies. Israël a toujours  refusé l'inspection des Nations-unis.

Suite à ses refus nous avons bombardé l'Irak. En réponse aux crimes des Israéliens, l'Amérique a juste continué à envoyer plus de milliards de dollars.

  La politique étrangère des États-Unis était et continue d'être la politique d'israël. Israël n'a jamais été menacé, même pas par une remise en cause des aides américaines, alors même que des milliers de civil libanais mouraient suite aux actions israéliennes. L'Irak était jadis une nation amie des États-Unis à laquelle, nous  avons acheté du pétrole et fait des affaires. Les États-Unis ont soutenu Saddam Hussein dans sa guerre contre l'Iran. L'Irak n'a rien fait contre les États-Unis, si ce n'est de commettre l'erreur de devenir le pire ennemi d'Israël. Suite à quoi les Juifs et leurs serviteurs, et les médias contrôlés par les juifs se sont empressés de faire de notre ancien ami, Saddam Hussein, notre ennemi héréditaire.

 



Ce qui reste du "USS Liberty" après que les Israéliens l'ont attaqué le 8 juin 1967. Trente quatre soldats US y ont perdu la vie.

 

 

 

 

 

Nous avons lancé plus d'explosif sur l'Iraq en l'espace de quelques semaines que nous l'avions fait pendent toute la deuxième guerre mondiale. Nous avons tué des centaines de milliers d'Irakiens dont des dizaines de milliers de civils. Nous avons ensuite pris part à un embargo contre l'Irak duquel même les Nations-unis, hostiles à l'Irak, disent qu'il est la cause de la mort de 1.200.000 enfants et personnes âgées. Laissons méditer les Américains qui ne comprennent pas les raisons de tels actes terroristes, méditer sur ce fait : un million deux cents milles Irakiens sont morts des suites directes de notre politique.

Certains Américains lisant ces mots sont incrédules. S’ils refusent de croire que les États-Unis ont délibérément causé la mort de centaines de milliers d'enfants, qu'ils lisent la retranscription de l'interview de la secrétaire d'états juive des États-Unis avec Leslie Stahl sur CBS le 11  mai 1996 : 

 Lesley Stahl , Parlant des sanctions des États-Unis contre l'Irak : " Nous avons entendu q'un demi-million d'enfants sont morts. Je pense que ce sont plus d'enfants que ceux morts à Hiroshima. Et -- pensez-vous que cela en vaille la peine ? "

 Madeline Albright : " Je pense qu'il s'agit là d'un choix très difficile, mais le prix -- je pense qu'il en vaut la peine "


Et certains Américains se demandent pourquoi nous sommes tant haïs. 

Le lobby Juif et leurs medias sont très prudents de ne pas laisser les Américains pleinement comprendre  les vrais causes de la guerre irakienne ou du conflit palestinien. Ils ne veulent surtout pas que les Américains sachent pourquoi des millions d'Arabes nous haïssent et pourquoi leur nombre augmente tous les jours.  

Ils ne veulent pas que nous sachions les vrais raisons pour lesquelles les Américains sont tant haïs -- parce-que ce sont les patrons juifs de la politique extérieure des États-Unis qui sont la cause de cette haine croissante à l'égard de ce pays. Imaginez seulement la rage et le sentiment de désespoir qui pousse des hommes à sacrifier leur propre vie pour nous nuire.

Les patrons sionistes savent que le support américain de la politique criminelle d'Israël, génère la haine de l'Amérique. Ils savent certainement que le fait de bombarder et de faire la guerre contre des nations, pour le seul bénéfice d'Israël, crée des ennemis décidés et fanatiques des États-Unis, des ennemis qui chercheront leur vengeance dans le sang américain.

Bien sûr, ce n'est pas dans l'intérêt des États-Unis d'aller tuer des gens pour Israël; mais les intérêts juifs sont toujours primordiaux. En fait, ils sont tout à fait conscients que les actes de terreurs brutaux et stupides qui ont récemment frappé New York et Washington, ne servent que la cause sioniste en engendrant la colère des Américains contre les ennemis d'Israël, et rendent les Américains plus facilement manipulables pour en faire l'instrument docile d'Israël.

Posons-nous la question, qui est le véritable bénéficiaire de ces actes terroristes. Les Palestiniens en ont-ils profité? Ces actes ont réduit à néant les progrès que les Palestiniens ont fait dans l'opinion publique internationale. Ces actes ont rendu le monde aveugle face au terrorisme israélien. Israël est le seul bénéficiaire de cette tragédie. Les Israéliens ont maintenant le feu vert pour faire ce qu'ils veulent aux Palestiniens. Ils peuvent tuer leurs ennemis, qu'ils soient violents ou non. Ils recevront tout l'argent qu'ils voudront du peuple américain, et personne ne pensera plus aux disparitions, meurtres et violations des droits de l'homme dont continuent d'être victimes les Palestiniens. 

Non, les Sionistes sont les seuls bénéficiaires de cet horrible jour de terreur du 11 septembre 2001. N'est-ce pas ironique, alors même que ce sont les crimes du sionisme qui sont la cause de cet attentat, les Sionistes en sont les seuls bénéficiaires. Bien sûr, la raison pour laquelle ils en bénéficient, est que les médias sont complètement en leur mains10 et que ces mêmes médias ne posent jamais les vraies questions quant à la raison pour laquelle cet horrible événement s'est produit. Malheureusement, peu de gens n'entendront jamais des voix qui comme la mienne ose défier les mensonges du sionisme. 

Nous sommes dans ce pétrin, parce qu'un pouvoir étranger est devenu le lobby le plus puissant auprès du gouvernement des États-Unis et qu'il contrôle les principaux médias américains.

Laissez-moi récapituler encor une fois. La principale raison pour laquelle, nous sommes victimes du terrorisme aux États-Unis est le fait que la politique de notre gouvernement soit subordonnée à un pouvoir étranger : Israël et la suprématie juive au niveau mondial. 

Le drapeau américain est hissé partout au États-Unis suite à l'attaque du "World Trade Center" et du Pentagone. Ceci est une bonne chose, nous devons être patriotes. Mais si nous l'étions d'avantage, que nous défendions les vrais intérêts de l'Amérique plutôt que ceux d'Israël, nous ne serions pas victimes du terrorisme. 

Et vraiment, qu'est ce qui pourrait être plus patriote que de vouloir que notre propre pays soit gouverné par notre propre peuple dans l'intérêt de l'Amérique; et non celui d'un pouvoir étranger ou d'une puissante minorité.

Oui, nous devons nous battre bec et ongles contre tout terroriste qui attaque notre pays. Mais nous devons comprendre pourquoi cette terreur a lieu et comment elle a été engendrée. Elle a été engendrée par de longues années de trahison contre l'Amérique et contre son peuple.

Qu'est ce que coûte le sionisme au peuple américain?

Le lobby juif et les pouvoirs médiatiques coûtent à peu près 6 milliards de dollars par an en aide extérieure et en armes au contribuable américain. Pratiquement autant qu'un tiers du budget total des Etats-Unis pour l'aide extérieure pendent le demi-siècle qui vient de s'écouler et autant d'argent que les Etats-Unis ont consacré dans leur combat contre la drogue.  

Il a empoisonné nos relations avec les pays producteurs de pétrole. En réponse à nos politiques, les Arabes se sont réunis et ont utilisé leur pétrole comme arme; ce qui a coûté au moins dix billions de dollars aux Américains à cause de prix pétroliers trop élevés. 

Il nous a mis tout le monde arabe à dos, menant à la destruction ou la confiscation de biens américains pour des milliards de dollars, au kidnapping de citoyens américains, et a généré une énorme haine du peuple américain.

Comment est-ce qu'Israël nous a-t-il remboursé notre aide? Les Israéliens nous ont   continuellement espionnés (le cas Jonathan Pollard par exemple), ont vendu nos plus grands secrets (comme ils l'ont fait avec notre plus grande adversaire nucléaire : la chine communiste)11 et pillé notre uranium enrichi pour faire illégalement leurs armes nucléaires.12

 

 

 

 

 



Une famille palestinienne assise sur les restes de sa maison après q'elle ait été attaquée par les  bulldozers et les tanks israéliens à Bait Hanoun au nord de la bande de Gaza le 15 septembre, 2001

 

 


Ils ont lancé des attaques terroristes contre les États-Unis comme l'affaire Lavon et l'attaque du "USS Liberty". Ces deux attaques ne furent rien d'autre que des actes de guerre vicieux contre les États-Unis. Fournir des informations frauduleuses aux États-Unis dans le but de leur faire faire la guerre à un autre pays, n'est, non plus, rien d'autre qu'un acte de guerre contre les États-Unis. Et pourtant, en réponse à ces actes ignobles contre l'Amérique, nos leaders au service du lobby sioniste, n'ont même pas réduit les milliards de dollars d'aide financière et militaire à Israël. Nous versons plus ou moins six milliards de dollars d'aide chaque année, ce qui représente plus de la moitié de l’aide que nous versons aux pays d'Afrique subsahariennes, aux pays des Caraïbes et à l'Amérique de sud réunis. 

Quel est le dernier prix que nous avons du payer pour notre soumission aux actions criminelles du Sionisme? Le dernier prix que nous avons payé est l'horrible acte de terrorisme du 11 septembre 2001.

Les agents tout puissants d'Israël dans les médias américains sont en définitive les responsables de la terreur anti-Américaine aussi sûrement que s’ils avaient piloté eux-mêmes les avions contre les immeubles du "World Trade Center" ou au Pentagone.

Et maintenant, ils utilisent cyniquement la terreur qu'ils ont eux même inspiré pour alimenter le cycle de la violence contre les ennemis d'Israël. Vous pouvez être surs que le pouvoir sioniste fera beaucoup plus que simplement punir les auteurs de ce crime. L'Amérique va de nouveau être utilisée pour attaquer quiconque Israël voudra.   

Une réponse aveugle ou immodérée de la part des États-Unis engendrera finalement encore plus de haine à l'égard des États-Unis, et sera la cause d'encore plus d'actes terroristes contre le peuple américain. Cette spirale de haine est exactement le but recherché par les Sionistes, leur but est de nous faire faire la guerre contre les ennemis d'Israël à leur place, faire couler notre sang à la place du leur. Ils sont les seuls qui bénéficient vraiment de la douleur de l'Amérique. Plutôt qu'Israël, nous serons ceux qui en payeront le prix final.

Combattre le Terrorisme par le Terrorisme

Nombreux sont ceux qui dans les médias américains et au gouvernement crient à la destruction massive des nouveaux ennemis de l'Amérique. De récents sondages d'opinion (CBS et CNN) indiquent que 60 à 75 pour cent des américains approuvent la guerre contre les terroristes présumés. Ils sont en faveurs de ces actions (et je cite le questionnaire)  "même si elle cause la mort de milliers d’innocents." Cela me fait mal au cœur de penser q'une grande majorité des Américains adoptent exactement la même position envers la vie d'innocent que le firent les terroristes du 11 septembre.

Jusqu'à maintenant, je n'ai entendu aucun des grands donneurs de leçons des médias, le président des États-Unis, nos leaders religieux, où n'importe qui d'autre qui a de la proéminence et qui est suffisamment courageux pour dénoncer cette hypocrisie grotesque. 

Ainsi, nous allons maintenant combattre le terrorisme. Que se passe-il quand l'Amérique sort et bombarde des pays et tuer sans discernement "des milliers d'innocents ?”. Mettrons-nous vraiment fin au terrorisme? Les États-Unis ont fait la même chose dans le passé. Rappelons-nous comment cela s'est terminé. 

Comme précisé plutôt, en 1986 les Israéliens ont fourni aux États-Unis de fausses preuves accusant la Libye et nous fit bombarder ce pays. Nous bombardions une nation pour "combattre le terrorisme" à cause d'un crime dans lequel, elle n'était même pas impliquée. Une année plus tard, quelques membres d'un groupe radical libyen en quête de vengeance firent sauter un avion de la Pan-Am, le vole numéro 103, au-dessus de Lockerbie, en Écosse, causant un des plus grands désastres de tous les temps et la mort de 270 personnes.  Nous nous vengeons avec les bombardiers B-1, eux ils le font avec des Kamikazes. 

Il n'y a aucun moyen de se protéger complètement contre ce genre d'actes. Une seule personne fanatique, si elle est déterminée à se suicider, peut facilement faire écraser un avion avec une quantité minimale d'explosifs (non-détectable). Nous vivons dans une ère dans laquelle des agents biologiques pouvant causer la mort d'un grand nombre de personnes, peuvent être fabriqué dans n'importe quel sous-sol. L'Amérique doit se méfier, le prochain acte terroriste pourra être commis par seulement un individu et en tuer des centaines de milliers d'autres. L'exercice d'une force militaire brutale ne peut plus protéger une nation.

Quelqu'un se souvient-il de la dernière "attaque contre le terrorisme?” Clinton promit de faire la "guerre contre le terrorisme" en bombardant l'Afghanistan et en bombardant des complexes pharmaceutiques au Soudan. Ces attaques ont été cyniquement lancées par Clinton pendant les jours les plus critiques du scandale "Monica Lewinsky". Ces attaques n'ont pas atteint Bin Laden, mais elles ont suscité auprès des Talibans une volonté de vengeance sanglante contre les Etats-Unis pour les morts et les destructions dans leurs pays. Les évènements du 11 septembre sont probablement une conséquence directe de cette "guerre contre le terrorisme". Je  répète, nous leur envoyons nos bombardiers B1 et ils nous revoient des Kamikazes. Et maintenant, à moins que nous gardions la tête froide, nous allons nous lancer dans une autre "guerre  contre le terrorisme" qui tuera des milliers d'innocents et qui fera grandir la spirale de la violence. 

Guérissez les blessures et mettez le bien-être de l'Amérique d'abord  

À moins que nous ne guérissions les blessures et ne donnions à l'Amérique une meilleure trajectoire, chaque nouveau missile et bombe que nous enverrons nous seront retournés. Chaque goutte de sang que nous verserons sur les terres étrangères, aura comme conséquence plus de sang américain perdu ici et à l'étranger. L'Amérique se plongera de plus en plus dans l'incertitude et la peur. 

Après les événements du 11 septembre, un père qui a perdu sa fille dans l'accident d'avion de Lockerbie, John Mosey, a écrit au Premier ministre britannique Tony Blair. Il a précisé que les 270 morts dans le l'attentat de 1988 ont été tués en représailles aux politiques "agressives" des USA dans le monde arabe. Il a continué pour avertir, " le plus grand soin doit être pris, quelle que soit la voie empreintée, pour que l'opération réussisse et ne nuise pas à d'autres innocents, de ce fait produisant une nouvelle vague d'actes terroristes." 13

Nous devons garder la tête froide et rompre le cycle de la violence. 

Prions pour les victimes américaines de ces événements et pour leurs familles souffrantes. Poursuivons les auteurs de ces actes horribles avec la plus grande précision. 

Mais, d'une manière primordiale, laissez-nous comprendre pourquoi ces événements se sont produits et comment nous pouvons guérir la haine de notre nation.

Beaucoup de traîtres dans notre gouvernement ont supporté les activités criminelles du Sionisme plutôt que les véritables intérêts des américains. Ils ont engendré la haine qui a conduit à ces actes terribles. À moins que leur puissance ne soit cassée, les Américains seront hantés par le spectre croissant du terrorisme.

Une fois que nous comprenons le pourquoi, alors nous pourrons tous nous mettre d'accord sur la façon d'empêcher de tels actes terroristes dans le futur.

La solution à cet énorme problème est extrêmement claire et très simple.


L'Amérique doit observer le message d’adieu du père de notre pays et " évitez les enchevêtrements étrangers. "

En conclusion, nous devons toujours faire passer l'Amérique et les Américains en premiers.


NOTES

1. De Reynier, J. (1950). Chief Representative Of The International Committee Of The Red Cross In Jerusalem. (A Jerusalem Un Drapeau Flottait Sur La Ligne De Feu', Geneva.
2. Begin, M. (1964). The Revolt: The Story Of The Irgun. Tel-Aviv: Hadar Pub. p.162.
3. Erlich, G. (1992). Not Only Deir Yassin. Hebrew Daily Ha'ir. May 6.
4. Sami Sockol, Moshe Reinfeld (1998) May 20. the Israeli daily, Ha'aretz
5. Joel Greenberg (1993) Israel Rethinks Interrogation of Arabs Aug. 14 New York Times
6. Badi, J. (1960). Fundamental Laws Of The State Of Israel. New York. p.156.
7. Bar-Joseph, Uri (1995)Intelligence Intervention in the Politics of Democratic States: The United States, Israel, and Britain. University Park, PA: Penn State Press,
8. Ennes, J. (1979). Assault On The Liberty. New York: Random House.
9. Ostrovsky, Victor. (1995) The Other Side of Deception: A Rogue Agent Exposes the Mossad's Secret Agenda. New York: Harper
10. See the chapter on media control in my book, My Awakening. Also available online at Davidduke.com
11. Bill Gertz (1993) Washington Times and Michael R. Gordon, New York Times Oct.13
12. A & L Cockburn (1991) Dangerous Liaison
13. THE SUNDAY MAIL (2001) Sept. 16

Publié dans Entre guillemets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article