Elle

Publié le par L'éLément N

L'encre coule et les larmes se répandent .. sur ces joues qu'elles ne manquèrent pas jadis de fendre ; à chaque fois que son souvenir me traverse la mémoire ... pour vous mes amis je veux bien raconter l'histoire.

les souvenirs se bousculent même après tant de recul ...je me rappelle , il y a de celà beaucoup d'année ... dans un coin de ma mémoire que je ne puis oublier ... il y a des choses comme ça indélébiles qui vous muttilent ! difficile d'oublier ces scènes qui à chaque fois que je suis dans le noir se faufilent ... l'histoire de cette créature de Dieu qui fût tentée par un reptile .. souffrir en silence , ELLE se disait " ainsi soit il ! "

... ELLE

ELLE était née à la campagne au sein d'une famille d'illétrés , loin de la ville et du luxe sur lequel ELLE a déjà tiré un trait... Depuis sa + tendre enfance ELLE a été obligée de travailler, sa famille était nombreuse donc difficile pour ELLE d'étudier ! ELLE grandit au milieu de rien , entourée de bédouins, cultivateurs de terre chevronnés, qui attendent de leur enfants + qu'ils ne sont prêts à leur donner ... environnement rude ou sagesse rime avec solitude... grandir au sein de cette foule , il devient difficile de ne pas sortir du même moule ! une vie sans aucun sens et une existence inutile ; parsemée de légendes et de mythes débiles ! vivant dans la confusion , incapables de dicerner entre traditions paysanes et Islam : rien qu'à la manière dont ils traitent les femmes !

Malgré l'inconscience de ses parents qui la maltraitaient 365 jours par an , ELLE continua d'aller en secret à l'ecole, alors que pour ses frères c'était plutot la tentation de la rue qui tenait le monopole ! du bol ? je vous pris de croire que sa vie n'était pas drôle , à devoir jouer dès son enfance autant de rôles !

La voilà qui grandit , et avec les année ELLE embellit ... ainsi et peu de temps après , elle accepta de se marier . C'était le 1er venu , l'occasion pour ELLE pour s'éloigner de tout son vecu ! ELLE plongea ainsi dans la cage du mariage , le bonheur tant rêvé n'est plus alors qu'un mirage ... à 1 si bas âge !! seuls ces campagnards vous dirons que le mariage était la voie la + sage ! ELLE fût rapidement enceinte et eût une fille suivie d'un garçon ... par manque d'argent , ELLE perdit le second ! tel un dicton fatal , incontournable , le destin se déchaîne : elle accoucha du troixième !

Son mari en était encore à ses études , et il faut dire que la vie pour lui aussi devenait rude ! il ne tenait pas ses responsabilités et était loin d'être un mari attentionné ... mais au fond d'ELLE, cet homme ELLE l'aimait ! Ils n'avaient pas beaucoup d'argent et il était souvent absent .. trop souvent. Pour nourrir ses enfants, ELLE leur apprennait à être indulgeants ! ELLE travaillait et s'occupait de la maison en même temps : elle frottait , elle lavait , ell préparait le dîner ; pour que quand il rentrera fatigué, il puisse trouver quoi manger... ses fils qui ne comprennaient pas la regardaient ... et se souviennent désormais de l'avoir toujours vu épuisée et creuvée !! Pour sa famille ELLE espérait le bonheur ; et elle y mettait tout son coeur ... et cette main toujours sur le front aux appels de la sueur !!

... ELLE

je me souviens 1 soir, ELLE attendait son mari, des heures entières à la fenêtre en vain ainsi ... cette situation demeura quelques années; malgré que leur 2ème fille soit née, un jour il allait se décider à la quitter ! dans leur conversations le mot " divorce " fût prononcé ... et maintes fois répété, mais... ELLE l'aimait ! si douce et si patiente , pour ses enfants ELLE est arrivée à trouver un terrain d'entente ! ELLE était digne ; fière , responsable comme une mère ; ignorant la solitude qui depuis 4 ans la serre : son mari en voyage d'études se chargeant d'autres affaires , au delà des frontières ... jouant son rôle de mère et celui de leur père, ELLE s'occupa seule des enfants ... son rêve était de les voir grands.

Le jour , ELLE gardait la tête haute, impassible ELLE restait ! ... la nuit , dans sa chambre , elle se cachait pour pleurer ! ELLE bossait le jour et faisait des heures sup le soir, pendant que ses fils affrontaient les trottoirs, faisaient chaque jour face aux moqueries des goss du quatier auxquelles ils finirent par croire ... s'installe alors en eux le désespoir .

Mais pour leur éviter les dérangements , elle bossait et s'occupait de la maison en mêm temps ! les heures sup servaient à payer les dettes et acheter des vêtements décents à ses enfants ... ELLE les éduqua dans le droit chemin : rester calme , digne et saint , respecter son prochain ! vu que leur père n'avait pas réalisé que ses fils avaient besoin de LUI + qu'un diplome de medecin ; ELLE leur apprennait que la FAIM ne justifiait pas les moyens ! les leçons de morale étaient leur pain quotidien.
Mais chaque matin, ils se réveillaient sur une musique triste : les gouttes d'eau dans l'evier provenant du robinet à qui manque une vice ... que de lassitude et que de sacrifices !!

... ELLE

j'ai vu ... tant de larmes dans ses yeux marrons résolus ; à accepeter la fatalité qui l'écrasait sous le poids de son importance , ELLE disait seulement ne pas avoir eu de chance ... mais ELLE savait au fond d'ELLE même que la malchance est une très mauvaise excuse - les jeunes d'aujourd'hui en usent pour justifier les doses qu'ils se transfusent - La ruse ? elle lui traverse l'esprit mais sa conscience la refuse ! voilà pourquoi le vie amère qu'ELLE vivait, comparée à sa bonté , n'était pas méritée pour vous dire la vérité !

Mais maintenant ELLE est heureuse, même si le fossé entre son mari et ses fils se creuse , ces derniers s'en sont sortis sans trop de soucis ! ELLE croit enfin avoir du répit ... mais un jour en décrochant le telephone elle découvre que son mari la trompe !! le choc est trop dur , ELLE tombe ...malade , hospitalisée , les sentiments qu'elle avait pour lui se rompent ... ses fils apprennent la nouvelle et à la haine ils succombent , le mal en eux refait ses rondes ! Leur père, ils espèrent bien ne pas le croiser , au risque qu'ils ne puissent se maîtriser ... l'affaire se corse : ELLE refusa le divorce, même vidée de toutes ses forces... se sacrifiant pour sa petite fille l' innocente , elle enterra l'affaire même si à ce jour elle la hante ! HONTE ! pour un adulte soit disant civilisé ! incapable de rivaliser , de résiter à la tentation ! de réaliser tout ce que sa femme et ses enfants ont du subir comme humiliations , tout ce qu'ELLE a sacrifié en attendant sa réapparition !! sans jamais , jamais penser à la trahison... dans le fond , de quoi peter les plombs !! je crois que la séparation aurait été la meilleure des solutions !

A ce jour, ils sont encore ensemble avec leur 4 enfants : ELLE n'en souhaitait pas autant ; maintenant ils ont de l'argent... même si ELLE continue à faire semblant , ELLE est tranquille : ELLE a un mari, des enfants et des amis ; malgré quelques soucis ... normal ! sans eux où est le sens de la vie ?

... ELLE

Si je sais autant de choses sur sa vie qui ne fut pas rose, et que je vous parle de cette manière , ouvert et sincère , c'est que cette femme seule... était MA MERE .

C'est vrai que le destin ne m'a pas trop gaté , j'ai quand même tout pardonné , mais ... je n'ai rien oublié .




" ELLE " , morceau d'un groupe de rap marocain très cher à mon coeur : SNISLA, qui malheureusement n'existe + actuellement , ils se sont inspirés d'une chanson du groupe marseillé IAM.


Speciale dédicasse à toutes celles noyées dans le chagrin, ces mères marocaines, qui de l'Amour et du Sacrifice sont l'emblème ! ces femmes dont le destin ne rime qu'avec combats et peines , vous meritez l'hommage des reines !
فَلَا تَعْلَمُ نَفْسٌ مَّا أُخْفِيَ لَهُم مِّن قُرَّةِ أَعْيُنٍ جَزَاءً بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ

Et une petite pensée à tous ces enfants déchirés, pleurant aux bruits des pas de leur père descendant les escaliers , parce qu'ils savent pertinemment où le mèneront ses pieds ...


Un message à tous les jeunes d'aujourd'hui , pères à l'avenir : ne fondez pas une famille si vous comptez les faire souffrir !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

^ . ^ 25/05/2008 23:31

sacrifice, dévouement, travail acharné, elles le font pour nous qui ns leur sommes redevable chaque jours! des mots qui valent de l'or; dédiés à "Elle" ainsi qu'à toutes les mamans en cet heureux jour.

Z alias TEM 19/04/2007 18:07

@ la lectrice: tu es une lectrice en diagonal :-D ? Je plaisante ne te fache pas.
Logiquement ça ne peut pas etre une autobiographie!

Une lectrice 15/04/2007 03:19

Lah yeneje7eke,merci à toi.
Je viens de lire : Tu m'avais demandé de Tarik RAMADAN c'est aussi très très très beau.

Moul Site 14/04/2007 12:37

@ la lectrice : sur ta demande je viens de publier le texte sur mon blog :)Merci pour l'interet ! ^^

Une lectrice 12/04/2007 00:44

J'ai oublié un STP