Burn a Quran Day

Publié le par L'éLément N

MUSLIM_JESUS.jpgLe projet de quelques évangéliques américains s’est transformé en polémique mondiale, encore une fois grâce au jeu médiatique. Après les t-shirts «Islam is of the Devil» l’année dernière, le groupuscule fondamentaliste  «Dove World Outreach Center» décide de bruler des copies du Coran à l’occasion du prochain 11 septembre.

Les médias ont ainsi offert une tribune inespérée pour cette petite église baptiste, qui compte une cinquantaine de fidèles, perdue au fond de la Floride et son pasteur pyromane Terry Jones. Ces mêmes médias, dont l’unique souci est de gonfler leur audimat pour attirer plus de mécènes publicitaires, seront tout aussi responsables des conséquences de cette vulgaire provocation inutile que ne le sont ses protagonistes. Ce projet insensible ne fera qu’envenimer encore plus l’atmosphère internationale et réveiller les extrémistes de l’autre camp, qui eux préfèrent bruler de la chair de mécréants plutôt que du papier. Réactions primaires et primitives de certains musulmans, mais ce sont bien celles-ci que les promoteurs de ce bûcher visent à déclencher pour confirmer leur thèse islamophobe.

Et le monde se transformera encore une fois en cour de récré, où les hostilités commencent lorsqu’un gamin place un coup de crayon sur la feuille de son voisin qui réplique en tachant la veste du premier pour en arriver crescendo aux coups de poings et tirage de cheveux en passant par les coups de compas dans les cuisses; jusqu’à ce que la maitresse intervienne pour déclarer la trêve. C’est à ce jeu enfantin que les extrémistes décervelés comme cet illuminé vont se mettre à jouer.

Déjà ce soit disant homme de Dieu n’a rien inventé. L’histoire des hommes se rappellera de l’époque de l’inquisition où Tomas de Torquemada brulait déjà des Corans et immolait par le feu des juifs. Cet incendiaire floridien devrait ouvrir un livre d’Histoire pour constater que les autodafés ont marqué les pires moments de l’Histoire, étaient l’œuvre des pires individus et se sont toujours soldés par des génocides : Les chinois de la dynastie Qin qui ont brulé les recueils de Confucius puis tous ses adeptes ; les espagnols et les portugais de la Reconquista qui ont brulé tous les livres arabes de la civilisation andalouse et avec eux les musulmans et les juifs ; les nazis qui brulèrent les productions d’auteurs juifs avant de s’en prendre aux juifs eux-mêmes.

«  Là où on brule des livres, on finit aussi par bruler des hommes » Heinrich Heine.

Ce fanatique aurait-il la nostalgie de cette époque au point de vouloir organiser son propre autodafé après que les allumés de sa même idéologie aient brulé il y a quelques dizaines d’années les albums des Beatles, jugés sataniques ?

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit d’un acte stupide puisqu’il est impossible de bruler le Coran. Je m’explique : Le Coran est la Parole de Dieu, révélée à Mohammad (saws). Une parole peut être transmise par le verbe, le langage oral, ou transcrite pour être transmise par écrit. Une parole ne peut, par définition, être brûlée ou souillée. Ce que ces pyromanes bruleront sont les registres ("mus7af"= livre dans lequel on note ce dont on veut se souvenir) où les musulmans impriment cette Parole. Ces registres ne sont pas Saints, c’est leur contenu (moral) qui l’est. Ces livres ont autant de valeur que des fichiers Word ou MP3 puisqu’ils servent la même volonté de rendre accessible la Parole Divine à qui veut la consulter : la Parole est divine et Sacrée (inaccessible à la souillure), mais pas le recueil qui n’est que l’outil humain pour la conserver.

Ce projet est donc bel et bien stupide parce qu’il ne brulera que du papier et des reliures, mais malheureusement loin d’être stérile parce que les réactions sanguinaires vengeresses ne tarderont pas à éclater. Des "mus7afs" et des CDs de Coran sont malmenés tous les jours par des milliers de personnes (même en terre d'islam) sans que cela n’entraine d’aussi vives réactions parce que ces actes ne sont pas porteurs d’un message spécifique, d’un symbole aussi hostile que ce projet barbare. C’est comme siffler un hymne national, piétiner le drapeau symbole de l’union d’une Nation, se moquer des parents d’une personne : c’est simplement le plaisir de fouler quelque chose d’important pour autrui.

Le pasteur Terry Jones a traité l’Islam et les musulmans de tous les noms. Montrons au monde que les barbares ne sont peut-être pas ceux qu’on croit. Montrons au monde que nous ne répondons pas au mal par le mal et que face à cette troupe d’intolérants, excessifs, haineux et non civilisés nous savons répondre par l’amour, la communion, la paix et le savoir vivre.

Il n’est jamais bon de bruler un livre, quel qu’il soit. C’est un acte irresponsable qui ne reflète que l’ignorance de celui qui l’accompli, comme l’expose si bien Victor Hugo.

 A ces évangéliques qui veulent déclarer le 11 septembre comme le « Burn a Quran Day », nous les musulmans offensés proclamons ce même 11 septembre « Muslims love Jesus Day », où chaque musulman changera son avatar sur facebook, twitter, msn..  pour déclarer l’amour que nous portons à Jésus, l’envoyé de Dieu, au monde entier. Parce qu’en étant musulman nous portons également son message.

 «  Vous avez entendu qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi, mais moi je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous outragent et vous persécutent; afin que vous soyez les enfants de votre Père qui est dans les cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et les injustes. » Évangile de Matthieu ; Chapitre 5 - versets 43,44,45

PAGE DE L'EVENEMENT FACEBOOK

Commenter cet article

Jom 10/09/2010 11:33



Quand j'ai vu ce Terry Jones dans une interview, on vois clairement que ce mec ne sais même vers qu'elle
direction il va, ça façon de parler nous montre qu'il n'a vraiment pas une culture solide ni même aucune info sur l'Islam comme si on dirais que c'est juste un fou qui à eu une idée pour la
première fois de ça vie et ne veut pas la laisser passé et tiens a l'exécuter sans même tenir compte aux conséquences.


Hier, j'ai vu sur twitter un message de Barack Obama qui dit :


RT @BarackObama : Burning a Quran is contrary to our values—this
country was built on the notions of religious freedom and tolerance.


Comme si il était prêt à arrêter ce délire.


Et juste aujourd'hui et aussi sur twitter je vois des messages qui disent que le pasteur américain Terry Jones renonce à son projet de brûler le
Coran.


Sur Facebook d'un autre coté j'ai vu une vidéo sur une grande incendie en Californie.


Le Quran est Sculpté dans les cœurs des musulmans et rien ne va nous faire oublier les paroles d'Allah.


  قال تعالى : إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ