Exercice de style

Publié le par L'éLément N

words-are-sweet-1.jpg

Voilà un blog de plus sur la toile entretenu par un has-been de l’ancienne école, préférant refaire sa crise d’adolescence chaque printemps plutôt que de recourir au Prozac. Architecte d’inter-cœurs, j’écris pour réconcilier l’Homme avec son humanité, faire réfléchir mes semblables mais aussi pour apporter un peu de cul-ture à tous ces fils de pub qui, comme la pomme d’Adam, n’aspirent qu’à être dans le cou(p) ! De mots de tête en jeux de maux, je vomis sur ce blog tout ce que mon esprit a mal digéré. Mes idées sont en pâte à modeler, il suffit d’être convainquant, je façonne souvent mes pensées en fonction des nouvelles donnes, mais jamais sur le coup. Je respecte trop mon égo. Je suis plutôt borderline, pour donner aux moutons qui ont peur de s’éloigner du troupeau un aperçu de ce qu’est la liberté. L’inaccessible a fait de moi le meilleur des combustibles et je brûle paisiblement en attendant la fin de ce monde où j'ai beaucoup de mal à respecter les règles du jeu. Je ne fume donc pas, je brûle déjà de l’intérieur ! Je ne m’alcoolise pas les neurones non plus pour me laisser aller, je n’ai aucun mal à me livrer corps et âme à qui veut bien m’entendre, parce que je me suis délivré de toutes les chaines ; télévisées et idio-logiques.  Je joue aux antiquaires - par devoir - pour rafraichir ceux à la mémoire sélective. Véritable promontoire, j’attrape l’urticaire quand on essaye de me mettre dans un tiroir. Allergique à l’autorité, dans cette immense prison à ciel ouvert je suis devenu champion du saut à la perche.

Adolescent incandescent, j’ai tellement été dos au mur que ma colonne vertébrale est maintenant en ciment. J’ai l’habitude de prendre des coups, j’ai longtemps joué au foot, à être le ballon entre les différentes fatwas des  «oulamas», intrépides prétendants exclusifs au trophée de LA Vérité. Maintenant que je suis maitre de mon jeu, je prends un malin plaisir à tacler ces « savants », savons de nos intelligences.

J’essaye de faire de ce blog une séance d’épilation prénuptiale : Insupportable mais indispensable. Amoureux de mots; à chaque texte que je couche sur ces pages j'aimerai voir naitre des révolutionnaires. Je veux ma plume fertile, alors je lui interdis la pilule. L'exercice de ce soir consiste à assembler des voyelles et des consonnes, pour faire en sorte qu’elles te révoltent ou te consolent.  Aussi à travers mes textes, tu cerneras mieux mon personnage. Les mots ont ce pouvoir de peindre des visages.

Je ne chante pas, mais je vise tout de même à me faire entendre. DJ du métissage, je scratche sur les cultures. Aux antipodes de ces DJs au cou tordu et qui ne visent qu’à ambiancer les boites de nuit, c’est à un tout autre genre de boite que je m’adresse : la crânienne et à son contenu. Contenu que j’espère décoloniser avec ma plume, mon arme de persuasion massive. De part mon métier, j’aime la précision chirurgicale, je déteste rater ma cible. Aspirant à la vérité, mon style est tout aussi blessant, mais sans plaie ni sang. Bénissant le concept sans ignorer le contexte, Il y a de l’encre dans ma lame, et beaucoup de larmes dans mes textes.

Irrité, moi j’agis face aux hémorragies de l’humanité. J’appuie là où ça saigne pour rappeler la plaie. Ça ne plait pas; je dérange, tant mieux. Ce n'est pas grave si je ne fais pas l’unanimité. Je ne cherche pas à convaincre, mais seulement à secouer les mentalités. Quel impact ont mes réflexions sur ceux qui vivent le cauchemar marocain en fantasmant sur le rêve américain ? Une goutte d’eau dans l’Océan, un grain de sable dans le Sahara maghrébin. S’attaquer à la Misère, l’Injustice et le Totalitarisme, comme je le fais dans mon petit blog de coléreux, ressemble à se battre contre les Moulins à vent de Don Quichotte. Mais qu’y a-t-il de mieux à faire ? Poser des bombes ? Signer des pétitions ? Sortir dans les manifestations ? Voter pour l’élection de nouveaux gangsters ? Suivre le troupeau de moutons pépères ? Je ne changerai pas le monde certes, mais il ne me changera pas non plus.

 Le champ de la politique dans mon pays est un énorme terrain miné pour les droits, et un immense festin pour les bou-rechwa chez qui la colombe n’est qu’une variante de viande pour brochettes et la balance de Justice ne sert plus qu’à peser les ingrédients pour réussir la recette. On m’y a convié mais je refuse d’être le dindon de la farce, je préfère de loin être le poil de barbe dans cette immense bouillon politique cuirassé au fil barbelé.

J’aurai préféré brouiller les pistes, changer mille fois de visage, effacer mon nom de toutes les listes et m’éclipser du paysage. Ça serait plus prudent, moins risqué et surtout mes idées seront jugées pour ce qu’elles ont de pertinent uniquement, sans y mêler l’opinion que l’on porte sur leur auteur : les propos tenus par quelqu’un qu’on apprécie nous semblent si facilement justes, tout comme ceux tenus par quelqu’un qu’on méprise sont d’office ridicules ou faux.. On écoute mieux les anonymes ! Mais je pense que notre génération a plus besoin de gens qui parlent à visage découvert, parce qu’il n’y a plus rien à cacher, et qui s'assument que de justiciers masqués qui ne feront que la réconforter dans sa mythologie des symboles et dans sa crainte de s’exprimer librement, sans rien lui offrir de concret.

Alors je m’essuie la bouche et je continue à sourire, par politesse, alors que je sens le vomi. Je sers mes lacets pour faire garrot à mes ampoules et continue à avancer, en rêvant de devenir celui que je ne serai jamais. Utopiste, mais toujours debout, parce que tout cela n’est que la vie. Ça passera. Si je meurs jeune, d’une fin violente, en servant ma cause et que vous vous réveillez un jour, heureux de participer au combat de la vie, c’est que j’aurai réussi.  A être un béni aux maux tus, je préfère de loin être un maudit aux mots dits.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

El Desdichado 24/02/2011 21:40



Nowbi, une figure de style à part entière.


Votre pyromanie est salutaire, conservez la !



imane 21/02/2011 02:04



agreablement "stylé" ..



Hajarovska 12/11/2010 19:36



Comme d'habitude, je trouve votre style parfaitement sublime..Je suis tellement accro à la façon dont vous traitez vos mots, vos expressions qui sont extrêmement soignés..Bon,J'avais un plaisir
énorme de lire ce que vous avez pu vomir sur cet article...Dans ce cas , j'ai peur de vous souhaiter assez de maldigestions pour nous poster d'autres articles aussi bénifiques..!!


Merci.



Fidèle 30/10/2010 23:26



Le nouveau style yééé très branché ,j'aime!Surtout ne tarde pas stp à poster autre chose (mon esprit est avide de tes écrits )!Peace



je ne fais que passer 17/10/2010 13:56



votre style , vos jeux de mots , votre subtilité , votre regard sur les choses, sur le monde....vous rend très seduisant, interessant , attrayant !... j'avoue que lorsque j'ai du temps je viens
me ressourcer dans votre blog très bien fait: une vrai caserne d'ali baba ! merci bp et continué à nous faire refléchir , nous faire rever ...