La mort.

Publié le par L'éLément N

Bonsoir les gens,

J'aimerai vous parler de la mort. la mienne. désolé de choisir un sujet aussi evinçant alors que je n'ai rien ecrit depuis des mois, mais c'est le seul qui ait reussi à m'inspirer au point de reprendre ma plume ce soir.

La mort ne m'effraie pas. mais j'ai peur de mourir. profondement. non pas parce que je m'inquiete pour mon sort dans l'au-delà (si seulement, et je devrai). Mais parce que j'ai peur que la Vie suive son cours, sans moi. que la vie de mes proches continue, sans moi. que la personne que j'aime en épouse un autre, et qu'ils soient heureux. Que mon fils prefère son beau père, et m'oublie vu ma lamantable prestation de père. Que ma mère se console de la présence de mes freres et soeurs, à en egarer mon souvenir, pitoyable garnement que j'étais. Je me demande combien pleureront ma mort.. combien rendront visite à ma tombe.. combien sentiront mon absence.. combien prieront pour moi.. combien répanderont mes idées après moi.. combien continueront le combat que j'ai mené.. Combien de temps avant que l'Histoire m'oublie..

Ce n'est pas la mort qui m'effraie en elle-même, je sais que je partirai comme je suis venu. seul. et comme j'ai vecu. La mort ne m'est pas etrangère. Déjà parce que je mène une existence vide, comme un corps sans vie. et puis parce que je me suis habitué à perdre les personnes que j'aime. Le pire quand on perd quelqu'un ce n'est pas l'absence que sa disparition crée, mais la periode necessaire pour qu'on puisse s'en remettre. Et puis à force de perdre des êtres chers, on se rend compte qu'on est devenu plus mort qu'eux dans leur tombe. La mort ne m'effraie pas; je suis mort une dizaine de fois dejà. à chaque fois que Dieu rappellait un de mes proches, c'est de ma vie qu'ils étaient soustraits. Parce qu'à chaque fois que l'on perd quelqu'un, c'est une partie de nous qui s'éteint. De combien d'enterrements, je ne suis jamais revenu ! En fait, je crois qu'il y a pire que la mort : ne plus se sentir en vie.


Et c'est tout pour aujourd'hui.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sarah 01/11/2009 18:06



j’ai découvert cet article par hasard, je l’ai lu et je vous en
remercie.


Et ne soyez pas désolé, en fin de compte, qu’y a t il de plus
important que la vie et la mort? une vie éphémère et traîtresse et une mort si imminente, que nous feignons d’ignorer…


La mort ne m’effraie pas non plus, mais je tiens à la vie. C’est parce
qu’en effet je me soucie de mon sort dans l’au delà, car je dois le faire ( et dois m’y mettre sérieusement). Et parce que je suis certaine que la vie suivra son cours sans moi, même celle de mes
proches et de celle de ceux que j’ai aimé. Ils ne seront pas plus heureux, mais ils vivront leurs joies et peines et finiront par m’oublier. je ne serai plus qu’un souvenir qu’ils pleureront de
temps à autre, et même leurs larmes finiront par s’assécher au fil des jours. Car mon nom et mon image finiront par s’annihiler au milieu de tous ces petits problèmes de la vie quotidienne qui
nous font oublier qui nous sommes et ce nous valons. Ces petits problèmes qui effacent de notre mémoire ces êtres auxquels nous tenions, ces êtres que nous avons tant aimé, ces êtres qui nous ont
été enlevés si brutalement … je tiens tjs à la vie, car je sens que j’ai encore des choses à réaliser, car j’ai envie de laisser ma trace, car j’ai peur de mourir comme meurent les autres; mais
je commence déjà à baisser les bras, ce ryhtme me faigue..


La mort ne m’effraie pas, peut être parce que je préfère mourir avant
ceux que j’aime, par lâcheté ou par égoisme je ne sais pas; ou peut être parce que j’imagine que je ne parviendrais pas à les oublier, car ils font tellement partie de moi, que la vie sans eux
n’aurait pas le goût d’une vie. A ce moment là, oui, pire que la mort, serait pour moi, ne plus se sentir en vie.



das 31/10/2009 22:42


la mort en elle même n'est pas effrayante.
qu'est ce qui a de pire de se sentir mourrant alors que son coeur bat juste parce qu'il est sensé le faire, pour montrer aux personnes autour que l'on se tient debout.
on a n'a pas pour autant juste dit que la mort est une délivrance


Samarrâ 31/10/2009 17:08



La mort, un passage obligé, pour tous.
La vie, un choix.
La séparation, elle s'impose.
Le départ, solitaire, oui nécessairement.
Mais pas spécialement l'oubli.
Il y aura ceux que tu auras marqué, et ceux qui t'auront aimé, pour tout ce que tu leur auras rapporté; ceux que tu auras sauvé, de la mort, justement.
Il y a tout tes proches, ta famille et tes amis, pour qui tu es sûr de compter; et tous les autres, dont tu ne te souviendras ni des noms ni des visages; mais qui eux se souviendront de toi.
Mais dis-moi, quelle importance de savoir si l'on pense encore à nous, si on est déjà parti.
Et pourquoi dis-tu que pour chaque être aimé, une partie de toi est morte; leur souvenir ne continue-t-il pas de vivre en toi?  ne pourraient-ils pas continuer d'être une source d'énergie
supplémentaire, et une source d'inspiration?!
Comme avait dit quelqu'un: "les morts ne sont pas absents, ils sont justes invisibles".

"Sada9a jaariya, 3ilmoune yountafa3ou bih, waladoune saalih yad33ou lah" trois grands axes d'action positive, qui nous survivront.
Il nous appartient de savoir les développer, de notre vivant.

Au fait, ta coiffure l'autre jour, elle était d'un chic!
:)



Leïla 31/10/2009 11:32


Malgrè tt je préfère continuer à croire que la Vie prend le dessus..même si on est amené à nous séparer des gens qu'on aime, avec le temps on apprend à vivre sans eux et à reprendre goût à la vie.
Et de toutes les façons,on n'a pas d'autres choix que de Vivre! Il faut le faire, pour soi, pour les personnes qui nous ont quitté et surtout pour celles qu'on a encore la chance d'avoir auprès de
nous..
La Mort est cruelle mais c'est elle qui nous rend plus attentif à la vie..comme le dit si bien Mr. Coelho :)


annastasia 31/10/2009 04:36



bonjour;t'as decris brievement ce que ce passe apres la mort d'une personne et t'as raison la mort ne fait pas peur ce sont ces choses qui rendons la mort plus dure et inssupportable;moi je pense
toujour à cette jour et ce qui me fait mal c'est que ça va causer la douleur pour mes proches et que je ne serai pas là pour les supporter......ce qui me causer la peur vraiment c'est d'etre
seule dans un monde que je connais pas!